«

»

déc 03

CLOTURE DES COMPTES : l’inventaire approche !

_Articlesinvent

CLÔTURE DES COMPTES

L’inventaire approche !

Une obligation une fois par an… Votre entreprise est tenue de contrôler par inventaire, au moins une fois tous les 12 mois, l’existence et la valeur des biens figurant dans les stocks.

Dans quel but ? L’inventaire permet de fixer la valeur du stock et de contrôler si aucune marchandise n’a disparu physiquement (perte ou vol) ou comptablement (par erreur de gestion) et d’avoir ainsi une image des stocks réels. L’entreprise répertorie toutes les marchandises existantes et peut ainsi comparer le stock réel au stock théorique.

Une corvée le 31.12.2013… Cet inventaire doit être réalisé, en principe, le dernier jour de l’exercice. Si vous clôturez au 31 décembre, devrez-vous pour autant passer votre réveillon dans l’entreprise ?

Mais une tolérance de quelques jours ! En raison des difficultés pour recenser les stocks à cette date, le fisc admet que l’inventaire soit établi à une date antérieure au 31 décembre, mais suffisamment proche de la date de clôture. Dans ce cas, l’entreprise doit, jusqu’à la clôture de l’exercice, apporter les corrections nécessaires aux quantités recensées en les diminuant des marchandises vendues et en les augmentant des marchandises achetées.

En cas de dépréciation du stock… Lorsque le coût de revient des produits en stocks (valeur d’inscription à l’actif du bilan) est inférieur à leur cours du jour (valeur de marché au jour d’inventaire), vous pouvez enregistrer une provision pour dépréciation des stocks.

Une déduction possible sans aucune sortie d’argent ! Les provisions sont déductibles du résultat imposable sans pour autant représenter une dépense pour l’entreprise. Une aubaine fiscale que l’administration surveille donc de près…

Conseil. Pour éviter une remise en cause de la déduction d’une telle provision, soyez en mesure de la justifier tant en ce qui concerne la probabilité même du risque de vente à un prix inférieur au prix de revient que pour l’appréciation du montant de la perte prévisible qui doit être évaluée avec une approximation suffisante.

Si l’inventaire peut apparaître comme une corvée, surtout si vous clôturez au 31 décembre, sachez que vous pouvez le décaler de quelques jours et que surtout, il peut révéler une provision déductible du résultat !

Extrait Edition n° 216 Décembre 2013
Note d’information de recommandations et de conseil CFCA

Source : Astuces&conseils